Claire Ucurera – Un modèle de persévérance

Claire Curera est fondatrice et dirigeante de Shean Asbl, une organisation à but non lucratif située à Bruxelles. En commençant par les femmes et les filles, Shean travaille pour soutenir les réfugiés dans leur processus d’intégration après qu’ils aient obtenu le statut d’asile en Belgique.

Chez Femmes d’Espérance, nous saisissons toutes les occasions d’apprendre quelque chose des femmes avec lesquelles nous interagissons, alors dans ce court article, je veux partager avec vous ce que j’ai retenu de la conversation que j’ai eue avec Claire.

 Changer de point de vue

Les problèmes liés à l’intégration des réfugiés sont nombreux et les gens vivent cette situation différemment. Durant mes années d’études en droit, j’ai été exposé à certains des problèmes, surtout juridique, auxquels les refugiées sont confrontés. Ce qui m’a marqué, c’est le fait que nous (c’est-à-dire la société et les décideurs politiques en général) devions changer notre point de vue sur qui sont les réfugiés. Les réfugiés sont des personnes, ils ont une histoire, des familles, une culture, des compétences, ils sont éduqués et ont une riche expérience. Les réfugiés ont beaucoup à offrir à toute société qui les accueille. Il se trouve qu’ils ont dû quitter leur domicile pour des raisons qui n’auraient pas dû se produire en premier lieu. En d’autres termes, personne ne choisit d’être un réfugié comme prochaine étape dans la vie et Claire l’a bien compris. En plus de l’hébergement, son organisation offre un soutien pastoral et psychologique aux femmes et aux filles qui transitionnent via la résidence Shean. Ce que Shean fait, c’est changer les perspectives sociétales sur les réfugiés et comment ils le font, c’est ce que les écritures nous appellent à faire – littéralement ! (Voir Matthieu 25 :35-36)

 

Persévérance

« Elle est une femme déterminée qui n’abandonne pas même lorsque tous les signaux sont rouges. Elle est coopérative et demande l’avis de chacun dans le groupe avant de prendre une décision »,

a déclaré Job Irihose – son époux

 

Dans mon dernier article sur le leadership, le Dr Myriam Munezero a partagé quelques-uns des défis qu’elle a rencontrés en tant que présidente de Think Africa. Alors que je réfléchissais sur leur plus grande réussite jusqu’à présent, il était évident que la persévérance est ce qui permettra à un leader de continuer à travailler dans les moments difficiles. Selon John Maxwell, « la persévérance commence par la bonne attitude – une attitude de ténacité. Mais le désir de persévérer seul ne suffit pas à garder la plupart des gens fatigués ou découragés ».

La persévérance est bien illustrée par Claire et son équipe chez Shean. Je ne peux pas imaginer à quel point cela a dû être difficile de partager la vision, lever les fonds, faire face à l’opposition d’opinion et l’opposition spirituelle, de faire toute la paperasse, mais aussi de créer physiquement un lieu dans le seul but d’aider les autres, de les aider à faire ce qu’ils veulent faire dans la vie. Ce genre de dévouement et la cohérence avec laquelle elle fait ce travail sont les raisons pour lesquelles je me suis senti obligée d’écrire ce post.

La persévérance et la détermination sont essentielles pour que tout leader ait un impact significatif dans la société. D’ailleurs, c’est grâce à cet impact que l’on m’a contacté pour me parler de Shean et des femmes qui y travaillent. Cet acte à lui seul témoigne du genre d’influence positive que Claire a et vraiment de l’utilité d’une organisation comme Shean aujourd’hui.

À venir

Avec l’expérience acquise, Shean planifie d’étendre ses services pour tous les réfugiés et les plus démunis. Il y a tellement plus à dire sur Claire et Shean, mais elle nous parlera lors de notre événement d’automne. Ce sera une opportunité incroyable de la découvrir encore plus et d’apprendre sa passion pour les gens. Restez à connectés

Pour découvrir plus sur Shean : www.shean.org

Par Josephine Ma

A ne pas manquer

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.